Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AS de St-Aubin

AS de St-Aubin

Site de l'Association Sportive du Golf de Saint-Aubin ....


les Records au Golf ...

Publié par Gino sur 3 Décembre 2008, 10:30am

Catégories : #Convivial

Le parcours de golf le plus haut du monde est le Tuctu Golf Club de Morococha, au Pérou, dont le point le plus bas se trouve à 4.372 mètres d’altitude.

Le trou le plus long du monde est le 7 (par 7) du parcours de Sano, au Golf Club de Satsuki, au Japon. Il mesure 831 mètres.

Le green probablement le plus étendu au monde est celui du trou N°5, un par 6 mesurant 635 mètres, de l’International Golf Club de Bolton, dans le Massachusetts, dont la surface est supérieure à 2.604 mètres carrés.

Le plus grand bunker du monde, surnommé Hell’s Half Acre (le demi-acre du diable), se trouve au trou N°7, de 534 mètres, du parcours de Pine Valley, dans le New Jersey.

Le plus long parcours du monde est l’International Club de Bolton, Massachusetts, avec un par global de 77 pour une longueur de 7.609 mètres.

L’ensemble des Etats Unis a été utilisé comme parcours par Floyd Satterlee Rood, en jouant depuis l’océan Pacifique jusqu’à l’océan Atlantique, du 14 septembre 1963 au 3 octobre 1964, le tout en 114.737 coups. Il perdit 3.511 balles le long de ce parcours de 5.467 kilomètres en tout.

Le record sur 36 trous est détenu par Sam Snead, en 122. Il le réalisa lors du Festival Sam Snead, les 16 et 17 mai 1959.

Le parcours le plus lent. disputé en Stroke Play est de 6 heures 45 minutes, temps que mit l’Afrique du Sud pour terminer le premier tour de la coupe du monde en 1972 au Royal Melbourne Club, en Australie. Il s’agissait d’un parcours à quatre balles, sur lequel chaque joueur devait terminer chaque trou.

En lançant la balle a la main, le score le plus faible jamais enregistré est de 82. Il est attribué à Joe Flynn, 21 ans, sur le parcours de Port Royal aux Bermudes (5692 mètres) en 1975.

Un drive de 2 413 mètres sur la glace fut réalisé par un météorologiste australien nommé Nils Lied, à la base de Mawson, dans l’Antarctique, en 1962.

Le plus long putt enregistré dans un grand tournoi fut réussi par Cary Middlecoff, lors du Masters 1955, lorsqu’il rentra un putt de 26 mètres sur le vaste green du 13 à Augusta, en Georgie. Robert Tyre «Bobby» Jones Jr aurait, quant à lui, rentré un putt de plus de 30 mètres au 5 de St Andrews, lors du premier tour du British Open 1927. BOB COOK réussit un putt mesuré à 42,75 m au 18 de St Andrews, lors du Pro-Am international à quatre balles organisé le  1er octobre 1976.

Quatre joueurs au moins ont enregistré un score de 58 sur un long parcours (plus de 5.500 mètres), le plus récent étant Monte Carlo Money, sur le parcours municipal de Las Vegas, d’une longueur totale de 6.038 mètres pour un par de 72, le il mars 1981.

Le drive le plus long jamais enregistré sur un parcours classique est un coup de 471 mètres réalisé par Michael Hoke Austin, de Los Angeles, lors de l’open national des Vétérans disputé à Las Vegas le 25 septembre 1974. Austin, qui mesurait 1,88 m pour 95 kilos, amena la balle à moins de 1 mètre du green sur le 5 du parcours de Winterwood, un par 4 de 411 mètres. La balle roula ensuite jusqu’à 60 mètres au-delà du drapeau. Il était avantagé par un vent arrière évalué à 56 km/h.

Sur la piste de l’aéroport militaire de Baldonnel, à Dublin, Liam Higgins a réussi un drive de 580 mètres avec une balle Spalding Top Elite, le 25 septembre 1984.

Le championnat du monde à un club en 73 a été remporté par Thad Daber; le 10 novembre 1985, avec un fer 6, sur le parcours de Lochmore, à Cary, en Caroline du Nord.

Le Chevalier Von Cittern réalisa un parcours de 18 trous en 316, soit une moyenne de 17,55 coups par trou, à Biarritz, en 1888.

Steven Ward joua 222 coups sur le parcours de Pecos, au Texas, d’une longueur de 5.677 mètres, le 18 juin 1976 - mais il faut dire qu’il n’était âgé que de 3 ans et 286 jours

Le score le plus bas. jamais enregistré sur un parcours de 18 trous (plus de 5500 mètres) pour une femme est un 62, réalisé par Mary " Mickey " Kathryn Wright, sur le parcours de Hogan Park à Midland (5745 mètres, par 71), au Texas en novembre 1964.

Une participante de l’épreuve de qualifications pour le tournoi sur invitations de Shawnee on Delaware, en Pennsylvanie. réalisa vers 1912 un score de 166 sur le trou N° 16, qui mesurait tout juste 120 mètres. Son tee-shot aboutit dans la rivière Binniekill, et la balle flotta. Elle partit donc sur un bateau dont les rames étaient tenues par son mari. Elle atteignit finalement sa balle, deux kilomètres et demi plus loin, mais elle n’était pas encore sortie d’affaire, puisqu’elle dut traverser un bois pour ramener sa balle sur le parcours.

77 joueurs ont terminé le parcours de 18 trous de Kern City, en Californie, d’une longueur totale de 5.942 mètres, en 10 minutes et 30 secondes, le 24août 1984, en n’utilisant qu ‘une balle. Score total : 80 !

Le plus grand nombre de trous en un en une année est de 28, réalisés par Scott Palmer entre le 5 juin 1983 et le 31 mai 1984, sur des trous de par 3 et 4 mesurant entre 120 et 320 mètres, au Ballboa Park de San Diego, en Californie.

Le plus long trou en un jamais réussi est le 10 (408 mètres) au Miracle Hills Golf Club d’Omaha, dans le Nebraska. Cet exploit fut réalisé par Robert Mitera le 7 octobre 1965. Mitera mesurait 1,68 m pour 75 kilos. C’était un joueur de handicap 2 dont le drive ne dépassait pas habituellement 225 mètres. Une bourrasque de vent soufflant à 80 km/h porta sa balle à plus de 265 mètres sur une descente.

Le plus grand nombre de trous-en-un. dans une carrière est de 68, record réalisé par Harry Lee Bonner de 1967 à 1985. La plupart d’entre eux ont été réalisés sur le parcours de 9 trous proche de chez lui, Las Gallinas, à San Rafael en Californie.

Trous-en-un consécutifs. On connaît une vingtaine de cas de trous-en-un consécutifs, mais le plus beau est certainement le "double-albatros" réalisé le 2 septembre 1964 par Norman L. Manley aux trous 7 (301 m, par 4) et 8 (265 m, par 4) du parcours de Del Valle CC, en Californie.

Trous-en-un particuliers. Le plus jeune joueur à avoir réussi un trou-en-un est Coby Orr à l'age de 5 ans au 5ème trou (94 m) du parcours de Riverside au Texas en 1986. La plus jeune fille est Nicola Mynolas à l'age de 10 ans sur le 1er trou (122 m) du South Course of Australia, en 1993. Le joueur le plus âgé à avoir réussi cet exploit est le suisse Otto Bucher à l'age de 99 ans au 12ème trou (100 m) de La Manga GC (Espagne) en 1985. Chez les femmes, c'est Erna Ross au 17ème trou (102 m) de l'Everglades GC de Palm Beach (Floride), en 1986 à l'age de 95 ans.

3 eagles consécutifs. C'est l'exploit qu'a réalisé le pro français Michel Besanceney en 1997 au Masters de Nouvelle Calédonie (trous 14,15 et 16 du Golf de Tina). Il s'adjugea le record du parcours en 64 (-8).

Le plus grand nombre de parcours parcourus à pied en 24 heures est de 22 plus cinq trous - soit un total de 401 trous - réalisés par Ian Colston, âgé de 35 ans, au Bendigo Golf Club de Victoria (un parcours de 5.539 mètres pour un par 73), les 27 et 28 novembre 1971.

Un record : 321.779 concurrents – 206.820 hommes et 114.959 femmes - participèrent à l’Open amateur volkswagen, en 1984. en Grande-Bretagne.

Le parcours de strokeplay le plus lent dura 6 heures et 45 minutes, temps que mît l’équipe d’Afrique du Sud pour terminer le premier tour de la Coupe du monde 1972 au Royal Melbourne Golf Club, en Australie. Il s’agissait d’un parcours à quatre balles, sur lequel chaque joueur devait terminer chaque trou.

(D’après Manuel du golf - le matériel, la technique, la pratique -, par Vivien Saunders, 1990, Editions Solars, Paris. ISBN 2-263-01528-0)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents